La FÊTE DU RÉDEMPTEUR de Venise a lieu le troisième dimanche du mois de juillet.

Célébrée encore aujourd'hui par tous les habitants de la ville, qui affluent en masse à la Giudecca, reliée ce jour-là à l’autre rive par un pont de barques, la Fête du Rédempteur rappelle aux Vénitiens la terrible peste qui frappa l’Europe à la fin du XVIe siècle.

Uniquement à Venise, la peste fit 50 000 victimes en deux ans. Les épidémies de peste étaient alors considérées comme des punitions divines et il fut alors demandé au ciel d’épargner la ville avec la construction d’un temple dédié au Rédempteur.

Le troisième dimanche de juillet 1577 fut proclamé comme le jour de la fin de l’épidémie et le temple, projeté par Palladium, fut terminé au bout de 15 ans de travaux.

Depuis, des milliers de personnes viennent chaque année à Venise pour prendre part à la magie de cette fête à laquelle participent, non seulement l’église du Rédempteur, mais également toutes les rues de la ville jusqu’au bassin de Saint Marc et toute la lagune, qui fourmille de barques décorées et offre un panorama unique et enthousiasmant qui culmine par un magnifique feu d’artifice et se termine au Lido pour y admirer le lever du soleil.

On peut dire que cette fête est l’hymne à la vie des habitants de Venise, qui aiment se réunir, boire et manger en bavardant, ainsi que tagliar tabarri, expression du XVIIIe siècle qui indiquait le fait d’échanger des ragots.

Dans cette atmosphère bon enfant emplie d’allégresse, de chansons et du plaisir de se retrouver en compagnie, entre des potins et un verre de vin, certains nostalgiques évoquent, sur les notes de San Marco e il suo Leon, les faits et gestes d’un passé lointain mais glorieux et toujours actuel, exprimant une tradition toujours vivante qui imprègne les pierres et les âmes de la ville.

Réserve ton séjour
Nombre de Clients
Nombre de Chambres
Chambre 1
N. adultes
N. Enfants
Chambre 2
N. adultes
N. Enfants
Chambre 3
N. adultes
N. Enfants
Chambre 4
N. adultes
N. Enfants